Les nourrissons sont difficiles à gérer, surtout s’ils pleurent beaucoup et que vous ne savez pas pourquoi. En réalité, quand un bébé pleure, il y a toujours une raison derrière, même du stress peut rendre votre enfant trop tendu pour rester au calme. Quand un bébé a 2 mois, on s’attend à le voir commencer à faire des progrès en termes de pleurs et c’est tout à fait normal qu’on soit déstabilisé si l’enfant régresse. Néanmoins, ne paniquez pas encore, prenez le temps de comprendre pour quelle raison votre bébé pleure tout le temps. Dès que la cause est claire, vous pourrez facilement vous en occuper.

Pourquoi mon bébé de 2 mois pleure tout le temps ?

Parfois, sans savoir pourquoi, tous les maux de l’humanité vous paraissent sur le front de votre petit bébé. L’enfant crie et pleure sans arrêt. Que faites-vous pour qu’il se calme ? Mais surtout, que ressentons-nous lorsque notre niveau de patience en termes de décibels s’épuise et que nous sommes confrontés à des crises de frustration, de peur, d’agressivité ou de frénésie ? Eh bien, des solutions actives existent. Les bébés de 2 mois pleurent, parce qu’ils n’ont aucun autre moyen de communiquer avec vous. Non, ils ne le font pas par « plaisir », pour vous gâcher la vie. L’une des raisons les plus connues qui poussent votre bébé à pleurer, après la faim, les couches et les raisons habituelles, ce sont les coliques et les douleurs liées aux gaz.

Les coliques sont les suspects numéro un, parce qu’en général, vers les 2 mois de leur vie, les bébés souffrent de beaucoup de coliques et en plus de ça, elles surviennent le plus souvent le soir. Mais il se peut que ça n’ait rien à voir, vous pouvez avoir un enfant très nerveux qui pleure tout le temps dès ses 2 mois et dans une telle situation, vous ne pouvez que vous préparer à souffrir quelques mois. Voici quelques raisons importantes qui peuvent pousser votre bébé de 2 mois à pleurer :

  • Votre bébé a faim ;
  • Votre bébé a soif ;
  • Votre bébé est très fatigué ;
  • Votre bébé veut être câliné ou bien veut votre attention ;
  • Votre bébé a mouillé sa couche ;
  • Votre bébé a peur, est anxieux ou se sent seul.

Si après la vérification de toutes ces raisons, aucune d’elle n’est le coupable, votre enfant est, tout simplement, très grognon.

Comment calmer votre bébé de 2 mois ?

Bien sûr, pour y remédier, vous allez viser les raisons que nous avons citées plus haut et tenter de résoudre celles-ci d’abord. Si vous cochez toutes les cases et que vous vérifiez qu’elles sont toutes hors du radar, tentez des alternatives pour calmer votre bébé et alléger ses pleurs et son humeur massacrante. On vous conseille de :

  • Donner un bon bain chaud à votre bébé qui pourrait s’endormir ou se calmer après cela ;
  • Bercez et chantez à votre enfant, tout en lui tapotant le dos légèrement pour le calmer ;
  • Mettez votre bébé dans sa poussette et faites le tour du quartier, une petite sortie dehors le divertira et le calmera ;
  • Tentez de le distraire, en jouant avec lui ou en lui offrant votre affection ;
  • Parlez-lui pendant votre activité, mettez votre bébé à vos côtés et vaguez à vos activités en disant « maintenant nous allons », « on va », il pourra se calmer en vous écoutant.

Un bébé qui pleure à 2 mois, c’est inquiétant ?

Non. Les bébés pleurent tout le temps. En fait, ils peuvent pleurer sans raison jusqu’à 3 heures par jour. Si votre petit ange fait des crises répétées cependant, ou que ses crises sont toujours au même moment de la journée, allez voir un pédiatre. En général, il y a très rarement quelque chose d’alarmant au sujet d’un nourrisson de 2 mois qui pleure, mais au moins, vous serez plus tranquille de ce côté-là. Tentez de rester calme face aux hurlements de votre bébé, même s’il est nerveux.

Il est important que vous ne perdiez pas le nord, même si votre enfant vous conditionne à un environnement très stressant. Les poupons sont tous difficiles et ne croyez pas que les autres parents ont la vie belle. Prenez votre mal en patience, la route est longue, mais les bébés grandissent rapidement et changent, à vous de faire de votre mieux pour que cette étape se passe au mieux.