Le sommeil fait partie des fonctions physiologiques les plus essentielles, car il permet de réguler notre organisme et contribue à notre maintien biologique, en restaurant nos niveaux d’énergie et en stimulant notre système de défense immunitaire, ce besoin crucial de sommeil est davantage important chez les enfants et surtout les nouveau-nés qui doivent impérativement bénéficier d’une bonne qualité de sommeil afin de pouvoir développer leurs facultés cognitives ou physiques et notamment, leurs capacités d’apprentissage et de mémorisation. En tant que parents, il est donc nécessaire de veiller à créer un environnement qui soit propice au bon sommeil de votre bébé, et cela, en toute circonstance.

L’importance du sommeil chez le bébé

Une bonne croissance chez l’enfant passe obligatoirement par un temps de sommeil suffisant et efficace, et cela, dès leurs premiers mois de vie. Les rythmes de sommeil chez un nouveau-né varient en fonction de plusieurs paramètres biologiques, tels que son âge et son besoin de nourriture, ainsi, un bébé âgé de 3 mois dormira, en moyenne, entre 17 et 20 heures par jour, celui de 6 mois aura besoin d’une période de sommeil qui durera entre 8 et 12 heures par jour, le rythme biologique d’un bébé fluctuera au cours de la journée, car il est en cours de développement et ce dernier apprend toujours à faire la différence entre le jour et la nuit, par ailleurs, un cycle de sommeil finira par se constituer chez lui et il sera défini par deux phases principales :

  • Une phase de sommeil agité : le bébé bouge sans cesse et émet des bruits.
  • Une phase de sommeil calme : le bébé arrête de bouger, sa respiration est plus régulière et ses muscles sont décontractés.

Il est essentiel de veiller à respecter le rythme biologique de son bébé lors de cette période, en lui fournissant les meilleures conditions de sommeil pour que sa croissance soit menée à bien.

Pourquoi votre bébé pleure dans son sommeil ?

Le bébé utilise les pleurs comme outil de communication, il peut ainsi exprimer ses émotions et transmettre ses besoins à ses parents, qu’il s’agisse d’une sensation de faim, de douleur ou d’inconfort, les pleurs d’un bébé sont toujours significatifs, mais que se passe-t-il quand ces derniers surviennent dans son sommeil et vous réveillent en pleine nuit ? Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer cela, parmi lesquelles, on trouve : l’angoisse, en effet, ce phénomène n’est pas anodin chez des nourrissons de trois mois qui se réveillent en pleurant sans cause apparente et qui ne demandent qu’à être rassurés, les parents devraient comprendre que leur réveil est causée par ça, surtout quand leurs bébés ont été convenablement nourris et changés et qu’ils ne souffrent pas de douleurs particulières.

En revanche, des réveils nocturnes qui se produisent chez des enfants âgés entre 12 et 18 mois sont définis par des cauchemars et sont ressentis plus brutalement chez eux que de simples angoisses, il faudra encore savoir les consoler en évitant de paniquer.

D’autres causes peuvent expliquer les crises de pleurs d’un bébé en pleine nuit, telles que le froid, l’inconfort ou encore la faim, alors, il faudra être attentif à leurs besoins et bien interpréter leurs cris de détresse, même la nuit.

Comment empêcher un bébé de pleurer dans son sommeil et lui créer une bonne routine ?

Les parents doivent faire de leur mieux pour calmer les pleurs de leur enfant et surtout la nuit pour veiller à ce que ce dernier profite d’une bonne nuit de sommeil, ainsi, il est important de leur créer un environnement qui leur sera favorable et qui les aidera à s’endormir plus facilement, et cela, grâce aux étapes suivantes :

  • Faites en sorte que la température de la pièce dans laquelle il dort se situe entre 18° et 20° C.
  • Utilisez un matelas qui soit assez ferme, tout en étant confortable.
  • Veillez à ce que votre bébé dorme tôt et à des heures régulières.
  • Faites attention à ce que votre enfant ne transpire pas, en évitant de le couvrir avec des draps épais.

Il est important de bien savoir gérer le sommeil de votre enfant, car une fois réveillé, ce dernier peut difficilement se rendormir et notamment la nuit, il faudra donc instaurer une routine de sommeil, en privilégiant une heure du coucher régulière et en lui chantant de petites berceuses ou en lui massant le ventre tout doucement.