Beaucoup de parents se demandent pourquoi leur bébé pleure la nuit. Il existe plusieurs raisons qui poussent un enfant à ne pas dormir et parfois, les parents n’arrivent pas à les reconnaître, ce qui les rend totalement frustrés. Lorsque votre petit ange arrive à faire ses nuits, c’est le plus grand bonheur que vous pouvez ressentir en tant que parent. Alors, pourquoi les bébés pleurent la nuit ? Et quels sont les conseils pour éviter cela ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles les bébés pleurent durant leur sommeil ?

De nombreuses raisons existent pour que votre bébé pleure pendant son sommeil. Généralement, c’est pour manifester une angoisse ou un inconfort, vous devez donc le rassurer jusqu’à ce qu’il se rendorme et se sente apaisé. C’est souvent dû à un cauchemar ou à des terreurs nocturnes et c’est la peur qui le pousse à pleurer. Si c’est une terreur nocturne, elle n’intervient qu’en début de la nuit et concerne les bébés de plus de deux mois. Votre bébé va crier et hurler, car il sera terrifié et il sera dans un sommeil profond, n’ayant pas conscience que ses parents sont juste à côté. Il est conseillé de ne pas essayer de réveiller le bébé lorsqu’il est dans cet état ou bien de trop le rassurer, sinon, vous aurez l’effet contraire. Petit à petit, votre enfant apprendra à gérer ses peurs et à s’endormir tout seul.

Par ailleurs, quand votre bébé commence à pleurer plus tard dans la nuit, cela peut signifier qu’il fait un cauchemar. Et les cauchemars n’interviennent qu’entre 12 et 18 mois et sont plus violents que les terreurs nocturnes, mais cela est un passage obligatoire pour le développement du bébé. Là aussi, il ne faut pas le réveiller, mais s’il se réveille tout seul, allez le rassurer sans en faire trop pour qu’il apprenne à dormir seul. Vous pouvez également lui parler, même depuis une autre chambre, juste pour lui montrer que vous êtes à côté et que votre présence est assurée. Même si cela est difficile pour vous, évitez les contacts trop physiques lorsqu’il se réveille, car en se sentant en total confort, il pourra se réveiller encore plus souvent. Sinon, il y a encore d’autres raisons qui poussent un bébé à pleurer, comme :

  • Une mauvaise digestion ;
  • La faim ;
  • Le froid ou un quelconque inconfort.

Est-ce possible de laisser un bébé pleurer ?

Lorsqu’un nourrisson pleure, n’hésitez pas à aller le consoler, car s’il le fait, c’est qu’il y a une raison, il ne saura pas vous manipuler, il est encore tout petit. Celui-ci va alors se sentir en sécurité et aimé, ce lien est très important entre le parent et le bébé. Il ne faut pas suivre les idées reçues, vous êtes la seule personne qui connaisse bien votre enfant. Quand il commence à grandir, vous pourrez le rassurer subtilement, sans en faire trop pour son bien, il est important que votre bébé sache s’endormir seul et sans avoir besoin de votre présence en permanence, cela pourrait réellement vous épuiser.

Ensuite, il faut faire attention à ne jamais secouer votre bébé, ça pourrait lui causer des lésions à son cerveau et avoir des conséquences très graves. Par ailleurs, si vous êtes énervé ou angoissé, il vaudrait mieux confier votre bébé à votre partenaire ou à quelqu’un de votre entourage, car un bébé ressent toutes les tensions et le stress de son parent. Et si vous êtes seul, alors posez le dans le lit et essayez de vous calmer avant de le prendre et de le rassurer.

Quels sont les conseils pour que votre bébé passe une bonne nuit de sommeil ?

Il y a certains conseils qui pourront bien vous aider et aider votre bébé à passer une bonne nuit de sommeil. Tout d’abord, il faut s’assurer que la température de la pièce où se couche votre enfant soit idéale, généralement, entre 18 et 20 °C. Essayez d’utiliser un baby phone qui vous permet de suivre la température durant la nuit. La pièce doit être aérée tous les jours et bien dépoussiérée. Le matelas de votre bébé doit être adapté afin de maintenir son dos. Ensuite, il ne faut pas que votre petit ange transpire beaucoup, il est préférable d’éviter les couvertures et les couettes, mettez lui une turbulette ou un sur-pyjama. Évitez aussi les grosses peluches qui l’accompagnent dans son sommeil. Enfin, évitez de sortir votre bébé de son lit lorsqu’il se réveille en pleine nuit.